Témoignage sur la pile à combustible EFOY

Dans les eaux tumultueuses
avec EFOY

Par Melwin Fink, next generation boating GmbH

Nous utilisons la pile à combustible EFOY sur notre monocoque Class 40, un bateau de course de 40 pieds. La pile à combustible EFOY y produit tout le courant pour nos équipements électriques, comme le pilote automatique & l’instrumentation électronique, la recharge de l’ordinateur ou de nos téléphones portables pour que nous puissions communiquer avec notre équipe Shore. Nous avons un moteur thermique avec alternateur en secours, mais il n’est pas aussi confortable que la pile à combustible.

Melwin Fink, next generation boating GmbH

«Pour nous, il n’y avait tout simplement pas d’alternative qui réponde aussi bien à toutes nos exigences que la pile à combustible EFOY.»

Pour la Class 40 ou pour nos bateaux de course en général, nous avions besoin d’un producteur d’électricité qui soit indépendant de la gîte (la pile EFOY fonctionne avec une gîte de 40°), de silencieux et qui n’ait pas d’effet négatif sur la vitesse du bateau. C’est précisement à ce cahier de charge que répondait pile à combustible EFOY. Un moteur avec alternateur ne suit pas en cas de gîte et est incroyablement bruyant, une production d’énergie au travers de panneaux photovoltaique sur le pont est tributaire des conditions météorologiques et n’est donc pas fiable, et un hydrogénérateur rajoute un traine et enlève donc de la vitesse au bateau mais il faut aussi le manipuler pour le mettre en service. Un petu plus supplémentaire de la pile à combustible EFOY est qu’elle réchauffe aussi un peu notre bateau dans les eaux froides.

Melwin Fink, next generation boating GmbH

Cette solution silencieuse et automatique nous a apporté un reel confort dans la gestion de la recharge des batteries de servitude. Nous avons déjà participé à de nombreuses régates et entraînements avec cette pile et nous n’avons jamais eu à nous soucier de notre courant. Sans cet équipement il en serait tout autrement. La pile à combustible fonctionne discrètement en arrière-plan. Par contre, nous aurions toujours dû allumer activement un moteur. Et dès que nous aurions pris de la gîte avec le bateau, nous aurions dû faire attention à l’eau de refroidissement. Un moteur peut rapidement surchauffer et s’arrêter, voire se casser. Tout aurait donc été possible, mais pas aussi confortablement, silencieusement et facilement qu’avec la pile à combustible EFOY. Nous ne pourrions plus nous en passer !

caribbean 600 202456faf98a 54e8 40de 88eb 5761dae616fc 2231116 next generation sailing update2img 5486image00004credit: alex turnbull